séance d'auto-hypnose

Les 4 étapes d’une séance d’auto-hypnose

Une séance d’auto-hypnose suit généralement 4 étapes indispensables. Les séances d’hypnose en mp3 proposées sur le site suivent toutes ces 4 étapes même si elles sont conçues de manière à s’enchainer fluidement.

auto-hypnose

Préparer sa séance d’auto-hypnose

La première étape consiste en la préparation de la séance. Lorsque vous écoutez un enregistrement d’hypnose en mp3, c’est l’étape lors de laquelle je vous parle de la solution qui va être mise en place au cours de la séance d’auto-hypnose. Cela a pour effet de vous préparer à l’état d’hypnose et à commencer le travail de changement.

Lors d’une séance d’auto-hypnose, la préparation consiste à s’assurer de ne pas être dérangé et d’être en sécurité pour effectuer la séance sereinement. C’est le moment de décider du temps que vous souhaitez consacrer à l’auto-hypnose et le sujet sur lequel vous allez travailler.

 

Définissez votre objectif

Le choix de votre objectif de travail est la partie la plus importante de votre préparation. Si votre objectif est mal choisi, il vous sera impossible de l’atteindre et de vérifier vos progrès. Votre objectif doit être formulé de manière claire, simple et positive. Il s’agit de quelque chose que vous allez pouvoir vérifier rapidement afin de constater l’efficacité de la séance.

Un exemple d’objectif simple concernant un événement à venir peut être : Je veux me sentir serein et confiant en pensant à cet événement.

Lorsque votre objectif est bien défini, vous devez déjà ressentir un certain soulagement en y pensant. C’est donc l’étape indispensable pour transformer votre problème en solution.

 

Choisissez votre protocole de changement

Une fois votre objectif défini, vous pouvez choisir un protocole de changement pour l’atteindre. C’est la technique que vous allez utiliser pour changer votre fonctionnement inconscient. Pour l’objectif donné en exemple plus haut, vous pouvez décider que vous allez utiliser la technique des ancrages pour transférer un état ressource venant d’un souvenir à l’événement à venir.

 

Choisissez votre induction dans l’état d’hypnose

Vous allez également choisir l’induction hypnotique que vous allez utiliser pour atteindre l’état d’hypnose nécessaire pour utiliser ce protocole. Certains protocoles sont très efficaces avec une transe légère, d’autres ont besoin d’une transe plus profonde.

 

Mettez en place les fusibles

La phase de préparation se termine avec la mise en place de quelques fusibles qui vous permettront de vous sentir en sécurité pour lâcher prise complètement pendant la séance. Ce sont des suggestions que vous vous faites sur la durée de la séance (ex : Dans 20 minutes je reviendrai à l’état d’éveil frais et dispo), la profondeur de la transe (ex: je serais toujours partiellement conscient de ce qui se passe autour de moi), etc…

Après tout cela, vous pouvez fermer les yeux et commencer l’étape suivante pour entrer dans l’état d’hypnose…

 

Entrer dans l’état d’hypnose : la phase d’induction

L’induction est l’étape qui vous permet de passer de votre état de conscience habituel à l’état d’hypnose que vous souhaitez pour la séance d’auto-hypnose. C’est donc un moment de transition qui vous permet de glisser d’un état de conscience à un autre.

Dans la séance d’hypnose gratuite en mp3 que je vous propose de recevoir par mail, j’utilise un mélange de suggestions de lâcher prise et de concentration intérieure avec des évocations de lieux agréables et fascinants. Cela a pour effet de vous emmener dans un voyage imaginaire qui vous met dans un état de réceptivité à ce qui va suivre.

Vous pouvez combiner différentes méthodes d’induction afin d’atteindre un état de transe de plus en plus profond.

Vous pouvez par exemple commencer par vous concentrer sur vos sensations corporelles et vous faire des suggestions de lâcher prise. Par exemple : « je prends conscience de la position de mon corps sur le siège, la position de mes jambes, la position de mes bras, la position de ma tête, et je laisse mon corps se détendre… Je relâche les muscles de mon visage, je relâche les muscles de mon crâne, je relâche les muscles de mon cou, etc… jusqu’au bout des pieds.

Une fois votre corps relâché, vous utilisez une autre induction qui va amener davantage d’imagination et de créativité. Vous pouvez imaginer par exemple que vous sortez de votre corps et que vous vous envolez au dessus de la ville jusqu’à un endroit où vous vous sentez particulièrement bien.

Lors de la phase d’induction, il est aussi possible de mettre en place un signaling. C’est à dire un signal corporel inconscient qui va vous permettre de constater l’efficacité de l’induction. Par exemple, vous pouvez vous suggérer : « Lorsque j’atteins un état suffisant pour commencer le protocole, mon doigt va bouger ».

Il est parfois intéressant d’utiliser le « tu » dès l’induction en se parlant comme si on parlait à une autre personne. C’est à vous de tester ce qui marche le mieux pour changer votre état de conscience.

 

Mettre en place le changement

Une fois l’état d’hypnose atteint, c’est le moment d’utiliser un protocole de changement. Je vous en ai déjà donné quelques uns dans d’autres articles comme le Swish, les sous-modalités, ou les ancrages. Il y en a bien d’autres que je partagerai avec vous sur le blog : si vous n’êtes pas encore abonné, cliquez-ici !

Pour l’exemple de cet article, on va combiner la technique des ancrages et des sous-modalités. Je vais d’abord repenser à différentes situations où j’étais confiant et serein, et je vais amplifier ces sensations grâce aux sous-modalités. Je vais mettre davantage de contraste dans l’image, les agrandir, et revivre ces situations comme si j’y étais.

Quand mes sensations de confiance et de sérénité sont au maximum, je vais les ancrer en appuyant le pouce et l’index l’un contre l’autre. Cela va permettre à mon inconscient d’associer le contact du pouce et de l’index avec ces sensations de confiance et de sérénité.

Tout en gardant l’index et le pouce serrés, je vais ensuite penser à la situation à venir pour laquelle je souhaite me sentir serein et confiant. Cela me permet maintenant d’associer cette situation avec mes sensations de confiance et de sérénité.

Je peux encore amplifier tout ça en améliorant les couleurs, la taille de l’image, mon discours intérieur, etc…

Et quand je suis satisfait de ce que je ressens en pensant à cet événement, je peux terminer la séance d’auto-hypnose et revenir à l’état d’éveil.

 

Revenir à l’état d’éveil

Le retour à l’état d’éveil est une étape à part entière qui permet de clôturer la séance d’auto-hypnose et d’intégrer le travail qui vient d’être fait. Vous pouvez utiliser une métaphore et imaginer que vous vous envolez de l’endroit imaginaire utilisé dans l’induction pour revenir dans votre corps avec toutes ces superbes sensations.

Puis vous reprenez conscience de la position de votre corps et vous vous faites des suggestions de réveil : je suis de plus en plus présent et éveillé, prêt à continuer ma journée avec le sourire 🙂

Il ne vous reste qu’à rouvrir les yeux et vous étirer pour continuer votre journée.

 

Si vous souhaitez être guidé dans toutes ces étapes, les séances d’hypnose en mp3 sont faites pour ça.

Cliquez ici pour recevoir gratuitement la séance Activez vos ressources inconscientes.

 

N’hésitez pas à laissez vos questions et commentaires ci-dessous, et partagez cet article pour en faire profiter vos amis !

 


Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SÉANCE GRATUITE

ACTIVEZ VOS RESSOURCES INCONSCIENTES

Utilisez le pouvoir de l'hypnose pour mettre votre inconscient à votre service !

 

close-link
Offre spéciale aujourd'hui seulement !

50% de réduction immédiat

avec le code
BV50
Utilisez ce code sur la page Panier
close-link

Black Friday 

66% de réduction !
Jusqu'à Vendredi 24/11 à minuit

 
close-link
Show Buttons
Hide Buttons