Hypnose Et Auto-Hypnose Pour l’Accouchement

La pratique de l’Hypnose et de l’Auto-Hypnose pour l’accouchement est en plein développement. Encore marginale à l’heure actuelle, cette pratique commence à faire parler d’elle et nombreux sont les témoignages de femmes y ayant eu recours positivement.

Il est certain que la médiatisation de cette technique par des personnalités comme Kate Middleton permettra à l’auto-hypnose pour l’accouchement de se faire connaître.

Si vous souhaitez apprendre l’auto-hypnose pour l’accouchement, cet article va vous y aider.

 

Petit Rappel général sur l’Hypnose

 

Commençons immédiatement par éliminer quelques idées reçues sur l’Hypnose qui ont la peau dure.

L’hypnose n’est pas une technique de prise de pouvoir par un hypnotiseur. C’est au contraire une technique qui permet de reprendre le pouvoir sur soi en apprenant à utiliser des processus naturels du corps et de l’esprit humain.

Tout le monde peut apprendre l’hypnose et l’auto-hypnose, même si bien sûr certaines personnes sont naturellement plus douées que d’autres.

L’auto-hypnose pour l’accouchement fait appel à votre imagination pour vous permettre de contrôler votre douleur et votre stress.

Vous serez consciente d’être en train d’accoucher, mais votre douleur sera réduite et l’accouchement facilité.

 

Quelle est la différence entre hypnose et auto-hypnose

 

On parle généralement d’hypnose lorsqu’une personne tierce, l’hypnotiseur, vous guide vers l’état d’hypnose.

L’auto-hypnose est la technique qui consiste à se guider soi-même sans faire appel à une tierce personne.

Dans l’hypnose pour l’accouchement, il y a généralement un moment ou l’hypnotiseur (ou hypnothérapeute) vous enseignera l’auto-hypnose afin que vous puissiez pratiquer par vous-même.

Des enregistrements peuvent également être utilisés pour guider la femme enceinte dans l’état d’hypnose. Il s’agit alors plutôt d’une forme d’auto-hypnose guidée.

 

L’auto-hypnose pour l’accouchement permet-elle d’éviter la péridurale ?

 

Beaucoup de futures mamans font appel à l’hypnose pour l’accouchement dans le but d’éviter le recours à la péridurale. Néanmoins, les études ont montré que le taux de recours à la péridurale était relativement semblable avec ou sans recours à l’hypnose (le recours à la péridurale est légèrement moins élevé parmi les femmes ayant recours à l’hypnose).

Peut-être que l’auto-hypnose pour l’accouchement vous permettre d’éviter la péridurale, à condition que vous vous entraîniez régulièrement. En effet, l’hypnose est un outil d’entrainement à la gestion de la douleur. Plus vous vous entraînez avec cet outil, plus il est efficace.

 

L’auto-hypnose pour l’accouchement permet une meilleure gestion de l’anxiété

 

Le succès de l’hypnose pré-natale pour les femmes qui l’ont essayé tient à la gestion de l’anxiété et des peurs liées à l’accouchement : peur de la douleur bien-sûr, mais également toutes les angoisses liées à la parentalité.

L’hypnose pour l’accouchement est une préparation globale de la future maman. En apprenant à se relaxer, à écouter son corps et son enfant dans l’état d’hypnose, la future mère crée une relation sereine avec son bébé et son futur rôle de maman.

Il est donc important d’apprendre non-seulement les techniques d’auto-hypnose pour la gestion de la douleur, mais également la gestion des émotions et les techniques permettant de se recentrer.

 

Quand faut-il commencer à pratiquer l’auto-hypnose pour l’accouchement ?

 

En général, le plus tôt sera le mieux. Plus vous aurez de temps pour pratiquer les techniques d’auto-hypnose pour l’accouchement, plus vous les maîtriserez.

Néanmoins, il n’est jamais trop tard pour y faire appel. L’hypnose pour l’accouchement est une technique relativement simple et efficace.

Même si elle ne permet pas d’éviter totalement les douleurs de l’accouchement, elle apporte un confort émotionnel et physique bienvenu à tous les stades de la grossesse.

L’hypnose peut également être utilisée après la grossesse pour favoriser la récupération.

 

Les techniques d’auto-hypnose pour l’accouchement

La relaxation

L’entrainement à la relaxation vous aidera à toutes les étapes de votre maternité, et vous sera également utile lorsqu’il s’agira de récupérer après l’accouchement.

En pratiquant régulièrement les exercices de relaxation, vous apprendrez à vous détendre de plus en plus rapidement et efficacement.

Vous pouvez écouter la séance ci-dessous pour vous entraîner en 15 minutes :


Vous pouvez également utiliser l’auto-suggestion pour induire un état de relaxation facilement dans tout le corps :

J’inspire, j’expire.

Je suis consciente de ma respiration, et à chaque expiration, je me détends davantage.

Tout mon corps se détend.

Mon visage se détend.

Mon cou et mes épaules se détendent.

Mes bras se détendent.

Ma poitrine et mon dos se détendent.

Mon ventre se détend.

Mes jambes se détendent.

Mon corps est de plus en plus agréablement détendu…

La technique du lieu ressource

L’idée principale de l’auto-hypnose pour l’accouchement est de vous permettre de vous évader dans ce que l’on appelle votre lieu ressource.

C’est un endroit imaginaire ou réel dans lequel vous vous sentez particulièrement bien.

En recréant les sensations que vous vivez dans cet endroit, votre cerveau est obligé de laisser de côté les sensations que vous ressentez dans la réalité. C’est ce qu’on appelle la dissociation.

Cela vous arrive par exemple lorsque vous allez au cinéma. Lorsque le film vous captive, vous oubliez complètement la sensation de vos fesses sur le siège. Vous êtes dans le film.

Au contraire, vous constaterez si le film est mauvais que vous avez du mal à rester assise.

L’auto-hypnose pour l’accouchement va donc vous aider à définir ce lieu ressource et à le préciser au maximum. Vous préciserez ce que vous voyez à cet endroit, ce que vous entendez, ce que vous ressentez.

Tout cela va amener votre cerveau à recréer les sensations que vous imaginez. Vous aurez de plus en plus l’impression d’y être. Et cela vous coupera de la douleur.

C’est assez facile lorsque vous êtes bien installée chez vous dans votre fauteuil, mais c’est plus difficile lors de l’accouchement dans la salle de la maternité.

C’est pourquoi il est important de s’entraîner quotidiennement à l’auto-hypnose pour l’accouchement.

Et le mieux est de s’y entraîner dans des situations variées en commençant par vous entraîner confortablement chez vous puis en le faisant dans des situations moins confortables (salles d’attentes, transports en commun, file de supermarché, etc…).

 

Exercice d’auto-hypnose pour l’accouchement

Installez-vous confortablement et commencez par porter votre attention sur votre respiration afin de vous centrer sur vous-même.

Vous respirez simplement et vous fermez les yeux.

Alors que vous respirez de plus en plus confortablement, imaginez que vous rentrez dans l’état d’hypnose. Votre inconscient saura vous y emmener.

Quand vous commencez à ressentir le relâchement du corps, imaginez un lieu où vous vous sentez particulièrement bien.

C’est peut-être un endroit où vous avez passé des vacances mémorables.

C’est peut-être le lieu où vous rêvez d’aller.

Alors, explorez ce lieu en portant particulièrement attention à ce que vous voyez, ce que vous entendez, ce que vous ressentez.

Si vous êtes à la mer par exemple, vous pouvez voir les reflets de la lumière sur la surface de l’eau, et entendre le bruit des vagues. Vous pouvez également ressentir la température de l’air sur votre peau.

Continuez ainsi en portant votre attention alternativement sur ce que vous voyez, ce que vous entendez, et les sensations de bien-être que vous ressentez.

Plus vous investirez vos sens dans cette expérience, plus ce sera efficace.

Après quelques minutes d’exploration, vous pourrez revenir à votre état d’éveil en vous sentant reposée et de bonne humeur.

 

 

La vidéo ci-dessous vous donnera un aperçu de ce que peut-être une séance d’hypnose pour l’accouchement avec une sage femme hypnothérapeute :

La Visualisation et la répétition mentale

 

La visualisation est une technique très utilisée en préparation mentale.

On l’appelle également “répétition mentale” car il s’agit de répéter mentalement un événement futur afin de s’y préparer efficacement.

Cela permet à votre inconscient de savoir à quoi se préparer et cela vous permettra d’être plus sereine sachant que les connexions neuronales sont prêtes pour le jour J.

Concernant la répétition de votre accouchement, vous pouvez demander à votre sage-femme de vous décrire comment cela va se passer.

Vous pouvez également demander à votre compagnon de naissance de chercher pour vous des vidéos d’accouchement naturels qui se sont bien déroulés. (Évitez de chercher vous même pour être sûre de ne pas tomber par mégarde sur des vidéos non désirées)

Une fois que vous savez à quoi vous attendre, vous pouvez préparer votre film mental de votre accouchement.

Fermez les yeux et commencez par un moment de relaxation.

Imaginez les moment où vous sentez les premières contractions.

Remarquez comme vous êtes sereine et détendue.

Continuez à imaginer le moment où vous vous rendez à la maternité. Remarquez les personnes qui vous entourent.

Continuez jusqu’au moment où vous commencez à pousser.

Vous pouvez imaginer utiliser la technique du lieu ressource pour vous sentir encore mieux.

Visualisez l’accouchement en prenant soin de ressentir en avance le bonheur de voir enfin votre bébé.

Chaque étape de l’accouchement vous rapproche de ce moment où vous pourrez tenir votre enfant dans vos bras.

Ressentez cet amour.

A chaque fois que vous vous repasserez ce scénario en tête, vous ressentirez une connexion très étroite avec votre enfant.

Vous pouvez demander à votre compagnon de naissance de vous guider dans cette visualisation.

Prenez le temps en amont de vous mettre d’accord sur le déroulement de votre accouchement, puis demandez lui de vous guider.

C’est l’occasion de vous préparer ensemble à ce beau moment que vous allez vivre.

 

Le rôle du père ou compagnon de naissance

La personne qui vous accompagne dans votre grossesse est souvent la personne la plus rassurante lors de l’accouchement.

Cette personne peut vous accompagner dans votre préparation à l’auto-hypnose pour l’accouchement en vous guidant lors de certaines séances.

Sa voix deviendra alors un ancrage : votre cerveau va associer le son de sa voix aux sensations agréables que vous vivrez dans l’état d’hypnose.

Si vous demandez à votre compagnon de vous guider dans vos séances d’hypnose, voici quelques recommandations à suivre.

  • Synchronisez votre respiration avant de commencer
  • Utilisez uniquement des termes positifs
  • Parlez lentement d’une voix douce et posée
  • Utilisez des mots de liaisons comme “et, parce que, et alors, tandis que, de plus en plus”, etc… afin de fluidifier le discours.

 

Aller plus loin

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter le livre HypnoNaissance : La méthode Mongan.

Cette émission de La Maison des maternelles vous en apprendre également davantage sur l’hypnose pour l’accouchement.


Les produits les plus vendus sur notre boutique :

  • Croire En Soi

    57,00 
    Acheter
  • Hypnose pour Maigrir : Mince Naturellement

    57,00 
    Acheter
  • Changer Le Savoir En Action

    57,00 
    Acheter
  • Promotion
    Quick View

    Hypnose Estime de Soi : pack de 5 séances

    285,00  147,00 
    Acheter
  • Ressentir Les Émotions

    57,00 
    Acheter
  • Un Corps Parfait

    57,00 
    Acheter
  • Hypnose Pour La Peur De Parler En Public

    57,00 
    Acheter
  • Hypnose pour l’Acceptation de Soi

    57,00 
    Acheter
Partagez

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *