Qu’est-ce que l’hypnose Ericksonienne en théorique et en pratique ?

L’hypnose, une méthode thérapeutique qui devient de plus en plus populaire et étudiée par les scientifiques de manière à affirmer notre capacité cérébrale à être en hypnose soi-même ou accompagné. L’hypnose est à la base une méthode clinique qui permet d’aider les patients à traiter ou accompagner leurs troubles psychologiques et ainsi les soulager.

L’hypnothérapie a quant à elle une portée différente, contrairement à l’hypnose clinique qui est un outil majoritairement utilisé par les psychiatres et psychologues, l’hypnothérapeute ne relève pas des mêmes compétences d’analyses, et donc traitera des troubles plus légers d’addictions, dépendances, sommeil ou stress.

Que vous ayez des addictions ou dépendances, ou simplement un besoin de résoudre les problèmes liés à votre conscient et subconscient, vous avez souvent cherché différentes méthodes thérapeutiques pour les régler, sans grand succès malheureusement. Ou tout simplement vous souhaitez vous diriger vers l’hypnose ou des séances d’autohypnose mais ne connaissez pas les différences, particularités ou encore bénéfices. Cela reste un terme que vous avez entendu et vous restez sur des mythes ou croyances limitantes à ce sujet. Notre article est là pour vous éclairer sur l’hypnose Ericksonienne, de vous guider au mieux dans votre besoin psychique, et qui sait, peut-être contribué à résoudre ces problèmes.

Qui est Milton Erickson, le créateur de l’hypnose Ericksonienne ?

Avant de parler de la méthode en elle-même il faut connaître son créateur, Milton Erickson. Américain né en 1901 et décédé en 1980, Milton est un psychiatre et psychologue fervent de la science et ses avancées. A tel point qu’il révolutionne la thérapie par son approche innovante. Son approche différente va lui permettre de jouer un rôle important dans le renouvellement de l’hypnose clinique et va consacrer de nos nombreux travaux à l’hypnose thérapeutique.

Son point de vue sur la psychologie de l’être humain dénote à cette époque. Milton Erickson est persuadé que la solution des différents troubles, réside dans la tête elle-même du patient. Il s’agit donc de se servir de ses propres compétences et possibilités d’adaptation selon la situation rencontrée.

Atteint de poliomyélite à l’âge de 17 ans, il frôle la mort et tombe dans un coma de 3 jours et demi à son réveil il fit un travail sur lui-même de quelques semaines où fera différents tests de méthodes thérapeutiques sur lui-même. Avec une grande réussite de récupération de ses fonctions motrices, il se prénommera plus tard le ‘’guérisseur blessé’’. Méthodes, après sa réadaptation, qu’il intègrera et mettra en application dans l’hypnose thérapeutique.

La méthode théorique de l’hypnose

L’hypnose classique du 18ème siècle, vise à mettre le patient dans un état second de, semi-conscience, état dit hypnagogique. C’est un état qui se rapproche du sommeil, mais n’en ai pas pour autant, on le comparera plutôt à un rêve.

L’hypnose Ericksonienne, elle, amène le patient à chercher dans ses capacités adaptatives pour résoudre par lui-même la problématique. C’est donc une approche différente de la première, qui vise à développer les capacités plutôt qu’à les ‘’endormir’’.

Une thérapie qui fait son chemin et permet à de nombreuses personnes aujourd’hui à réguler leur stress, anxiété, addictions ou encore douleurs et pathologies. Elle permet également d’accompagner les personnes dans certains évènements importants de la vie comme un décès, un divorce, un examen etc.

La méthode pratique de l’hypnose

La méthode de l’hypnose Ericksonienne est relativement courte en séance car très efficace, si bien entendu le patient donne son accord et une participation active. En règle générale, un traitement par de l’hypnose classique et psychothérapie demande 3 à 10 séances. La méthode de Milton se verra donc d’autant plus intensive que la moyenne. Le but sera émergé la partie inconsciente tout en gardant la conscience non trop loin, juste endormie. Cette méthode permet de faire ressortir les différents traumatismes, problématiques de la vie et ainsi aider le thérapeute à vous accompagner dans la meilleure des manières à les résoudre.

L’hypnose est une méthode qui est de plus en plus courante aujourd’hui et se démocratise grâce aux recherches scientifiques avancées. En 200 ans, cette méthode en a fait du chemin et risque de s’épanouir encore. Permettant de soulager la médication et les différents troubles elle devient importantes même auprès des médecins. Nombreux sont ceux qui font appel à l’hypnose pour soulager leur patient en pré ou post intervention afin qu’elle se déroule dans les meilleures conditions pour les deux parties.

Il faut cependant garder à l’esprit que l’hypnose reste une thérapie complémentaire à d’autres spécialistes de la santé et non universelle. Elle ne viendra pas agir comme un tour de magie sur vos problèmes physiques, se sera une aide pour vous accompagner dans leur régulation, elle sera un outil et non une solution. C’est ce que Milton Erickson veut transmettre à travers sa méthode, faire comprendre aux personnes que la solution c’est eux avant tout.

Gardez en tête que chaque personne a sa manière de réagir auditive et visuelle. Si une méthode correspond à quelqu’un mais pas à vous, c’est tout simplement que ce n’est pas la bonne, cela ne veut pas dire qu’elle est mauvaise. A présent, à vous de vous faire votre propre opinion sur le sujet et de tester la méthode et le thérapeute qui s’adapte le mieux à votre personne.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *