Histoire de l’auto-hypnose

James Braid est une des premières personne à avoir utilisé le terme « hypnotisme ». Dans les années 1840, James Braid qui était alors chirurgien a commencé à utiliser l’hypnose afin d’anesthésier les personnes qu’il allait opérer.

Il a lui même utilisé l’auto-hypnose pour la première fois efficace afin de gérer la douleur d’une crise de rhumatisme.

Grâce à l’utilisation de l’hypnose sur lui même, James Braid a prouvé que le phénomène de l’hypnose n’était pas dû au « magnétisme » de l’hypnotiseur ou à son regard.

La méthode d’auto-hypnose de James Braid consistait à fixer le regard sur un point et à se donner des auto-suggestions classiques.

En s’intéressant aux philosophies Indiennes et au Yoga, Braid a trouvé des confirmations de sa théorie en estimant que les saints d’extrême orient étaient des pratiquants d’auto-hypnose.

Plus tard, Brai a voulu changé le mot d’hypnotisme à mono-idéisme alors qu’il remarquait que l’état induit n’était pas un sommeil mais une concentration sur une seule et unique idée.

 

Emile Coué est sans doute la personne qui a le plus contribué au developpement de l’auto-hypnose au début du 20ème siècle. La méthode Coué est bien connue aujourd’hui comme une méthode d’auto-suggestion.

Emile Coué proposait de répéter chaque jour l’affirmation : « Tous les jours, et à tous points de vue, je vais de mieux en mieux ».

Cette phrase très simple a été conçue de manière à éviter le problème de la résistance qui apparaît lorsqu’on répète une affirmation à laquelle il est très difficile de croire.

La phrase d’Emile Coué est suffisamment simple pour être apprise en quelques secondes, et suffisamment ouverte pour éviter la résistance.

Elle permet de mettre l’esprit rapidement dans des dispositions positives envers l’avenir.

 

Le training autogène est une méthode de relaxation qui a été développée par le psychiatre allemande Johannes Schultz et publiée pour la première fois en 1932.

Le training autogène consiste à relaxer le corps totalement en utilisant l’autosuggestion pour induire une sensation de chaleur et de lourdeur dans tout le corps.

Différents exercices son utilisés lors du training autogène afin de produire des sensations de chaleur ou de fraîcheur, et calmer le rythme cardiaque et respiratoire.

 

La sophrologie est créée dans les années 1960 pr Alphonso Caycedo. Elle utilise plusieurs techniques pour amener la relaxation du corps et de l’esprit, et permettre une exploration intérieure.

La sophrologie s’est construite en paralèlle de l’hypnose afin de se détacher des connotation négatives du mot « hypnose ».

C’est pourtant une technique très proche de l’auto-hypnose et qui a l’avantage d’être structurée de manière précise.

 

La Programmation Neuro-Linguistique a été élaborée dans les années 1970 par Richard Bandler et John Grinder aux Etats-Unis.

Après avoir étudié les procédés de nombreux thérapeutes qui avaient un succès extra-ordinaire avec leurs patients, ils ont mis au moins un système de procédures permettant de mettre en place des changements rapides à un niveau inconscient.

Ils ont notamment fondé leurs recherches sur les travaux du psychiatre américain Milton Erickson, à qui l’on doit aujourd’hui l’hypnose Ericksonienne (une approche plus subtile et efficace de l’hypnose).

Les procédures de la P.N.L sont fréquemment utilisées en hypnose et auto-hypnose pour effectuer le travail intérieur de changement.

La P.N.L est à l’origine du travail sur les sous-modalités, la ligne du temps, ou la modélisation, des procédures hypnotiques efficaces que nous verrons plus loin.

30% de réduction avec le code : GA0721
close-image
30% de réduction avec le code : HAPPY
close-image

Black Friday 

75% de réduction !
Jusqu'à ce soir minuit
CODE : FRIDAY
close-link
Retour haut de page