Mieux Se Connaître En Se Posant Les Bonnes Questions

La pratique de l’auto-hypnose permet d’apprendre à mieux se connaître. En effet, en pratiquant régulièrement l’auto-hypnose, vous deviendrez plus conscient de votre fonctionnement inconscient.

Bien souvent, une personne qui cherche à mieux se connaître cherche à mieux comprendre sa manière de penser, d’agir et de ressentir. C’est peut-être votre cas, ou vous lisez cet article pour une autre raison qui a suscité votre intérêt.

Une des techniques utilisées en hypnose s’appelle les sous-modalités. C’est en fait la manière dont notre expérience est stockée dans notre mémoire.

Si on prend la métaphore d’une bibliothèque, certains livres sont de gros pavés très lourds alors que d’autres sont au format poche. Pourtant, il peut s’agir du même livre au format poche et au format « livre de 3 tonnes ». Mais un gros livre va prendre plus de place dans la bibliothèque, vous le remarquerez plus facilement, etc…

Dans le cerveau, c’est à peu près la même chose qui se passe. Vous stockez vos souvenirs sous formes d’images, animées ou non, de sons, et de sensations. Un souvenir peut être stocké sous la forme d’un film en taille réelle ou sous la forme d’une petit image de la taille d’un timbre.

Pour mieux se connaître, il est important de comprendre comment ces images mentales fonctionnent et ce qu’elles génèrent comme émotion chez vous.

Certaines personnes stockent leurs souvenirs agréables sous la forme d’images en noir et blanc de petites tailles, et leurs souvenirs désagréables comme de grand films en trois dimensions. Bien souvent, ces personnes ont du mal à apprécier la vie et semblent faire face à des problèmes de plus en plus insurmontables.

Une personne qui ferait l’inverse, en stockant ses souvenirs agréables sous la forme de grands films en trois dimensions et ses souvenirs désagréables sous la forme de petits timbres en noirs et blancs, aura plus de facilités à apprécier sa vie.

 

Bien comprendre comment fonctionne notre cerveau est indispensable pour mieux se connaître.

En vous posant les bonnes questions sur la manière dont vous utilisez votre cerveau, vous apprendrez à mieux vous connaître.

 

Si vous prenez un souvenir agréable, comment est l’image liée à ce souvenir ?

Quelle est sa taille ? Quelle est sa couleur ? A quelle distance est cette image ? A quel endroit est-elle par rapport à moi ? Est-elle encadrée ou non ? Quelle est la luminosité de l’image ?

Que se passe t-il quand vous rapprochez cette image ? Que se passe t-il quand vous l’éloignez ? Que ressentez vous en y mettant plus de lumière ? Ou moins de lumière ?

 

Vous pouvez aussi faire la même chose avec les sons :

D’où viennent les sons ? Quel est leur volume ? Quelle est leur hauteur ? A quelle distance sont-ils ?

Que se passe t-il quand ils deviennent plus aigus ou plus graves ?

 

Et vous pouvez aussi le faire avec ce que vous ressentez :

Quelle est l’atmosphère du lieu ? Qu’est-ce que je sens sous mes pieds ? Quelle est la température ?

Que se passe t-il si les choses deviennent plus douces ?

 

Vous pouvez ainsi vous poser ses questions pour mieux se connaître à l’infini. Vous comprendrez ainsi comment vous stockez vos souvenirs dans votre mémoire, et vous pourrez choisir de les stocker de la manière qui vous convient le mieux.

 


 

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Black Friday 

75% de réduction !
Jusqu'à ce soir minuit
CODE : FRIDAY
close-link
Show Buttons
Hide Buttons