Auto-hypnose : comment se connecter à son inconscient

se connecter a son inconscient Si la notion d’inconscient est maintenant relativement connue du grand public, il est encore rare de rencontrer quelqu’un qui sait vraiment se connecter à son inconscient.

Qu’est-ce que l’inconscient ?

Pour ce qu’on en sait, notre cerveau est constitué de deux entités : le conscient et l’inconscient. Et c’est de l’harmonie entre ces deux parties que dépendent notre bien-être et notre équilibre tant bien physique et physiologique que psychique.

La partie consciente de notre cerveau est pour nous ce que l’interface du système d’exploitation est pour un ordinateur. C’est elle qui nous permet de penser, trouver, analyser, décider et contrôler les mouvements volontaires de notre corps. Si nous pouvons user de raisonnement pour exécuter des activités comme choisir un vêtement à porter, boire de l’eau ou décider de quoi manger, c’est bien grâce à notre conscient.

De l’autre côté, la partie inconsciente de notre cerveau (encore appelée subconscient), pourrait s’apparenter à l’unité centrale qui opère dans le silence. C’est elle qui contrôle et maintient toutes les activités autonomes telles que la respiration, la fréquence cardiaque, la génération de cellules, la croissance des tissus, le fonctionnement du système immunitaire, etc. L’inconscient est aussi un réservoir d’informations, il emmagasine les expériences passées, les informations tirées de l’enfance, les systèmes de croyances, les souvenirs et les pensées. Cela aide à mettre en place des plans et des idées que l’esprit conscient propose.

Il est dont naturel de chercher à se connecter à son inconscient afin de faciliter la communication entre ces deux parties de notre esprit.

 

Peut-on se connecter à son inconscient ?

On sait d’ores et déjà que le subconscient joue un rôle très important dans la détermination de nos attitudes, croyances, aspirations et pensées. Votre subconscient peut être assimilé à une éponge qui absorbe les vastes informations qui vous entourent. Si la nouvelle information est conforme à ce qui existe déjà, elle est acceptée par le subconscient, sinon elle est rejetée. Imaginez alors les possibilités qui s’offriraient à vous si vous étiez en capacité d’accéder à votre inconscient !

Bonne nouvelle, la communication entre le subconscient et l’esprit conscient est bidirectionnelle. En effet chaque fois que vous avez une idée, une émotion, un souvenir ou une image du passé, c’est l’esprit subconscient qui communique avec votre esprit conscient. La communication dans l’autre sens par contre n’est pas si commune. Et c’est là qu’intervient l’hypnose !

L’auto-hypnose donne la possibilité à une personne de parler à son inconscient, elle permet de faire des changements bénéfiques dans les profondeurs mêmes de ce subconscient. Et en tant que tel, elle peut être une puissance vraiment étonnante pour de bon.

En entrant dans l’état d’hypnose, nous pouvons contourner en toute sécurité la partie de la faculté critique consciente de l’esprit et « reprogrammer » le subconscient afin qu’il intègre de nouvelles et meilleures idées. Apprendre à stimuler la communication entre les esprits conscient et subconscient est un outil puissant sur la voie du succès, du bonheur et de l’épanouissement personnel.

Par exemple si vous avez grandi en entendant des choses comme « Tu es si bon dans votre travail », « Tu es intelligent », « Je suis fier de toi pour avoir fait un travail merveilleux » etc. et acceptez cette information comme étant la vérité, vous enregistrez cela comme une croyance en votre subconscient et quelles que soient les informations négatives que vous entendez sur vous-même, vous ne reculerez pas dans les moments d’adversité et travaillerez dur pour réaliser votre rêve.

D’un autre côté, si vous grandissez en entendant des choses comme « Tu es un bon à rien », « Tu es inutile », « Tu ne peux pas faire un travail correctement », « Personne ne t’aime » etc. et acceptez cela comme une vérité sur vous-même dans votre subconscient, en croyant que c’est vrai, il vous sera difficile de briser cette croyance limitante.

Peu importe à quel point vous essayez de vous convaincre que vous êtes intelligent et un bon travailleur, vous aurez du mal à le suivre car cette information est intégrée dans votre subconscient. Les systèmes de croyances négatives et les doutes de soi se manifestent sous la forme de comportements négatifs, de dépression, d’anxiété, de baisse de l’estime de soi, de colère, de violence et de divers autres troubles psychologiques.

Et pour briser cette négativité et cette croyance destructrice, il est important d’apprendre comment se connecter et interroger son inconscient.

 

Comment entrer en contact avec son subconscient ?

L’hypnose est le moyen le plus efficace et le plus sûr pour atteindre votre subconscient. Il s’agit en fait d’une technique thérapeutique psychologique éprouvée conçue pour aider les gens à se connecter à leur inconscient.

Son efficacité pour aider les gens à gérer leur douleur, leur colère, leur dépression, leur anxiété et leur stress est soutenue à la fois par la recherche et les études scientifiques. Et, on ne peut nier l’utilité de cette technique pour atteindre le subconscient.

En étant dans un état de concentration accrue, l’individu est amené à se concentrer intensément sur une pensée ou une suggestion spécifique. Ainsi dans le processus d’hypnose, votre subconscient est plus réceptif aux suggestions positives. Mais bien sûr pour que l’hypnose soit efficace, l’individu doit vouloir être hypnotisé, doit croire au pouvoir de l’hypnose et être ouvert aux techniques de relaxation.

L’auto-hypnose est principalement fondée sur une technique de relaxation progressive. Vous êtes complètement éveillé et conscient de votre environnement pendant l’hypnose. Votre esprit conscient joue un rôle très important pendant l’hypnose. Pour que l’hypnose soit efficace, il est important que votre esprit conscient incorpore les affirmations et suggestions que vous allez vous faire. Un état détendu et une ouverture d’esprit à la suggestion sont les clés d’une reprogrammation réussie du subconscient.

 

Pratique : accédez à votre subconscient en 4 étapes

  • Détendez-vous

Bien qu’étant un véritable défi pour beaucoup d’entre nous, la relaxation est la porte d’accès à l’ouverture et à l’approfondissement de soi.

  • Trouvez un endroit où vous ne serez pas dérangé.
  • Asseyez-vous ou allongez-vous dans un endroit confortable.
  • Si vous êtes assis, utilisez un coussin ou une couverture pliée en dessous pour aider vos os de siège à détendre les fléchisseurs de la hanche et les genoux.
  • Si vous êtes allongé, faites rouler vos omoplates le long du dos pour soutenir le cœur.
  • Placez les mains à vos côtés, paumes vers le haut, et laissez les jambes et les chevilles s’ouvrir.
  • Détendez les yeux avec un regard doux ou fermez-les, ce qui vous convient le mieux.

 

  • Écoutez

  • Prêtez attention au son de votre souffle. Si votre respiration est rapide et saccadée, ralentissez-la en prenant de longues respirations lentes. Cela calme l’esprit.
  • Écoutez le son de votre cœur battre en synchronisation avec les rythmes naturels de votre corps. Plus vous écoutez et vous vous concentrez sur la respiration, plus vous arriverez dans l’instant, à l’aise, en lâchant vos pensées.

 

  • Faîtes-vous guider

L’utilisation d’une séance d’auto-hypnose en mp3 peut être un moyen puissant d’encourager la visualisation et une hypnose plus profonde pour se connecter à son inconscient. Les méditations guidées vous aideront à définir votre intention pour ce sur quoi vous voulez travailler, de la gestion du traumatisme à la réalisation de rêves, en passant par l’élimination des mauvaises habitudes, etc. bref il s’agira principalement de travailler son subconscient.

Une autre option est la musique des ondes cérébrales, qui déplace les hémisphères du cerveau dans les états alpha, delta et thêta, ce qui aide à déprogrammer les anciens schémas de pensée.

Cette séance guidée va également vous aider à entrer dans un profond état de relaxation :

 

  • Soyez persévérants

Plus vous pratiquez fréquemment, mieux c’est. Trouvez l’heure de la journée qui vous plaît le plus et respectez-la. Certains schémas de comportements et certaines habitudes sont profondément ancrés en vous. Pour les modifier il faudra plus qu’une seule séance d’auto-hypnose. Disciplinez-vous à exécuter correctement et régulièrement cet exercice afin de pouvoir jouir pleinement des bienfaits qui en découleront.

Communiquer avec l’inconscient par les signaux idéo-moteurs

Le signal idéomoteur est un mouvement musculaire inconscient effectué par la personne dans un état de transe. De nombreux phénomènes dits paranormaux sont en fait attribués à l’effet idéomoteur par la communauté scientifique.

C’est notamment le cas pour l’écriture automatique, la radiesthésie avec un pendule ou le Ouija.

En hypnose et en auto-hypnose, il est possible d’utiliser le signal idéomoteur pour communiquer avec l’inconscient et obtenir des réponses directes.

 

Le balancement d’avant en arrière

La technique la plus simple est sans doute l’utilisation du balancement du corps vers l’avant ou vers l’arrière.

Pour utiliser cette technique, procédez de la manière suivante :

  • Tenez vous debout, les pieds rapprochés, le corps droit et fixez un point devant vous ou fermez les yeux.
  • Concentrez vous sur le mot Oui ou sur une image attirante devant vous.
  • Sentez que le corps est attiré en avant. C’est une sensation légère de basculement vers l’avant, un léger déséquilibre.
  • Revenez en position initiale et concentrez vous sur le Non ou quelque chose de désagréable.
  • Sentez le corps basculer en arrière.
  • Vous pouvez à présent revenir en position initiale et vous concentrer sur votre question. Le corps basculera en avant pour Oui et en arrière pour Non.

Cette technique est particulièrement facile à mettre en place et fonctionne rapidement chez la plupart des gens.

 

Le mouvement de la main

Sur le même principe que le balancement avant-arrière, il est possible d’utiliser le mouvement de la main vers la droite ou vers la gauche.

Cette méthode de communication nécessite un état de transe et une catalepsie de la main (la main est comme paralysée, le coude plié à angle droit).

Pour utiliser le mouvement de la main pour communiquer avec le subconscient, faites comme ceci :

  • Asseyez vous confortablement sur une chaise et pliez votre coude un peu comme si vous teniez un verre à la main. La position doit être confortable mais pas trop détendue.
  • Fixez votre regard sur un point de votre main et maintenez cette fixité.
  • Observez tout ce qui se passe dans cette main et notamment les mouvements inconscients, tremblements, etc…
  • Demandez à l’inconscient de donner une direction pour le Oui. Concentrez vous sur le Oui et attendez que la main bouge dans une direction.
  • Demandez ensuite à l’inconscient de vous donner la direction du Non. Concentrez vous sur le Non et observez le mouvement de la main.
  • Une fois ces mouvements établis, vous pouvez vous concentrer sur votre question et attendre la réponse de l’inconscient.

Cette technique fonctionne bien chez la plupart des gens mais demande plus de patience que le balancement avant-arrière.

Il est aussi possible d’utiliser cette technique légèrement autrement en mettant les deux mains face à face comme si vous teniez un ballon dans vos mains. Vos mains seront attirées l’une vers l’autre pour dire Oui, et repoussées l’une par l’autre pour dire Non (c’est une convention à établir avec l’inconscient).

 

Le mouvement d’un doigt

Il arrive dans une séance d’hypnose que les doigts du sujets se mettent à bouger involontairement. Vous avez peut-être même déjà observé cet effet chez vous : un doigt (généralement l’index) se tend légèrement comme pour pointer quelque chose.

Il est possible d’utiliser ce mouvement pour l’associer à une réponse de l’inconscient.

Encore une fois, il s’agit d’établir une convention avec l’inconscient pour interpréter les réponses qui sont données de cette manière. Il peut s’agir par exemple d’un mouvement de l’index de la main droite pour le Oui et de la main gauche pour le Non.

Procédez de la manière suivante :

  • Installez vous confortablement assis sur une chaise.
  • Posez les mains sur les cuisses de manière à laisser les index flotter dans le vide, ou mettez les mains en catalepsie.
  • Fermez les yeux et observez les sensation dans vos mains pendant un instant.
  • Concentrez vous sur le Oui et demandez à l’inconscient de bouger l’index correspondant au Oui. Observez la réponse.
  • Demandez ensuite de bouger l’index correspondant au Non.
  • Vous pouvez maintenant poser votre question à l’inconscient.

Cette méthode de communication avec l’inconscient est parfois plus difficile à mettre en place et nécessite donc de la patience.

Il peut arriver que l’on doute de la réponse obtenue quand on a envie d’une réponse particulière. Dans ce cas, veillez à bien vous concentrer sur votre question en étant ouvert à toute réponse.

 

L’utilisation du pendule pour amplifier le signal

L’utilisation du pendule en hypnose ne se limite pas à l’induction hypnotique. Il peut également servir à amplifier un signal idéomoteur pour le rendre plus facile à interpréter.

Vous pouvez utiliser un pendule acheté spécialement, ou en fabriquer un vous même avec une petite chaîne et un anneau ou une pierre suspendue.

Il est possible d’établir différentes conventions avec l’inconscient ou même d’utiliser une charte d’interprétation posée sur la table. C’est un papier sur lequel est indiqué la direction du Oui et la direction du Non.

Généralement, avec le pendule il y a 2 mouvements possibles : la rotation et le balancement.

Les conventions seront donc souvent une rotation dans un sens pour le Oui et une rotation dans l’autre sens pour le Non. Ou alors un balancement d’avant en arrière pour une réponse et un balancement de droite à gauche pour l’autre réponse.

Pour obtenir une réponse de l’inconscient avec le pendule, faites comme ceci :

  • Installez vous à une table et placez votre grille d’interprétation sur la table si vous en avez une.
  • Posez le coude sur la table, relâchez votre main et tenez votre pendule par la chaine entre le pouce et l’index.
  • Demandez à l’inconscient de vous donner le Oui. Laissez le temps au pendule de se mettre en mouvement.
  • Demandez à l’inconscient de vous donner le Non.
  • Replacez le pendule en position neutre et concentrez-vous sur votre question.

 

L’écriture automatique

Si les techniques précédentes permettent d’obtenir uniquement des réponses par Oui ou par Non, l’écriture automatique permet d’avoir des réponses beaucoup plus élaborées.

Il y a même des livres entiers qui ont été écrits avec cette technique comme Conversations avec Dieu de Neale Donald Walsch.

L’écriture automatique est une technique plus avancée qui nécessite de l’entraînement et un bon état de transe.

  • Installez vous à votre table avec du papier et un crayon.
  • Placez votre crayon dans votre main, prêt à écrire.
  • Fermez les yeux et entrez en transe. Vous pouvez imaginer par exemple que votre corps est une machine qui s’éteint.
  • Imaginez que vous sortez de votre corps, que votre main n’est pas la votre, qu’elle a sa volonté propre.
  • Concentrez vous sur votre question et attendez la réponse de l’inconscient.

Les premières fois, vous n’obtiendrez probablement que des gribouillis. La main va bouger par tressautement musculaire et il faut le temps que l’inconscient apprenne à écrire.

 

Concentrez-vous sur une seule question à la fois

Lorsqu’on souhaite communiquer avec l’inconscient, il est important de faire preuve de discipline et de se concentrer sur une seule question à la fois.

L’inconscient fonctionne très rapidement mais votre esprit conscient est beaucoup plus lent et a besoin d’être rassuré dans son interprétation de la réponse. C’est pourquoi vous devez poser une seule question à la fois pour vous assurer que la réponse que vous obtenez correspond bien à cette question.

Il est aussi très important de poser votre question de manière simple et directe pour se connecter à l’inconscient.

Par exemple il vaut mieux demander : “Est-ce que ceci est bon pour moi ?” plutôt que “Est-ce que je ne devrais pas faire ceci plutôt que cela ?”

Vous pouvez noter votre question sur une feuille pour faciliter votre concentration et définir précisément sa formulation.

 

 

Conclusion

Apprendre à se connecter à son inconscient est un des défis qui se présente à chaque individu au cours de sa vie. En effet, on sait aujourd’hui de mieux en mieux comment fonctionne le cerveau d’un point de vue scientifique et psychologique.

Les réseaux sociaux et les publicitaires savent comment générer une réaction dans notre inconscient pour nous rendre accro à leur usage ou acheter un produit. Mais sommes nous prêts à laisser d’autres personnes diriger notre inconscient sans jamais chercher à s’y connecter soi-même ?

Apprendre l’auto-hypnose pour se connecter à son inconscient est la meilleure manière d’assurer notre liberté de pensée et d’agir.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *