Famille Toxique : Comment Se Reconstruire Et Vivre Sa Vie

Famille toxique : comment couper les liens et se reconstruire

La famille est le fondement même de la stabilité d’une personne. Cependant, certaines sont tellement dysfonctionnelles qu’elles en viennent à être toxiques.

Une relation toxique est une relation qui vous empoisonne, vous emprisonne.

Une personne proche de vous vous empêche de vous épanouir par divers oppressions et chantages : physiques, moraux, mentaux, émotionnels, financiers ou encore matériels.

Vous vivez dans la culpabilité, vous n’osez plus prendre d’initiative ni de décision.

Vous n’êtes plus vous-même.

Et pourtant, vous continuez à éprouver des sentiments très forts à l’égard de cette personne. Vous êtes déchiré entre la volonté d’avancer dans la vie et l’envie presque obsessionnelle de rester à ses côtés.

C’est encore plus difficile lorsque ce sont des membres de votre famille qui vous détruisent à petit feu…

Agression psychologique voire physique, attitude destructrice, si vous vous reconnaissez dans l’un ou l’autre de ces tableaux, vous êtes dans une famille toxique.

Mais alors, comment vous reconstruire malgré une famille toxique ? Comment se sortir de ce cycle vicieux ?

C’est ce que nous allons découvrir plus bas.

Les différentes caractéristiques d’une famille toxique

Il existe de multiples cas de familles toxiques. Il est également question de familles dysfonctionnelles. Si certaines sont évidentes au premier regard, d’autres sont plus insidieuses.

Pour pouvoir dire que vous vivez dans un « environnement d’émotionnalité ambivalent », certaines caractéristiques sont à prendre en compte.

Tout d’abord, une famille toxique n’estime pas l’individualité de tout un chacun.  Un ou plusieurs membres de cette famille n’ont aucun respect pour l’individualité des autres.

Bien souvent, les enfants font l’objet d’agressions physiques ou psychologiques.

Cela les empêche de grandir, que ce soit au niveau physique, mental ou émotionnel. Ces « victimes » ne bénéficient pas d’un environnement stable.

À cause d’un cadre de vie destructeur, elles peuvent développer à leur tour des personnalités dysfonctionnelles. Une chose est certaine, elles perdent pratiquement toute estime de soi et ont souvent du mal à s’ouvrir aux autres.

Quand un des membres veut changer, il se heurte à des réactions familiales extrêmes et dramatiques. Il fait alors face à un manque de flexibilité total de la part de ses pairs.

Afin d’avoir la mainmise sur la vie de chaque membre, la famille toxique ne respecte pas l’espace vital.

A long terme, cela crée un sentiment de dépendance et une incapacité à faire des choix par sa propre personne.

Cette surprotection peut générer un sentiment d’inutilité dévastateur.

Toujours dans ces mêmes extrêmes, une famille toxique peut également se définir par son indifférence totale à la situation de ses membres.

Ce relâchement peut être assimilé à l’abandon. Il a un effet nocif sur l’éducation de tout un chacun.

Dans cette trop grande indifférence, il est courant que la famille toxique élude ses problèmes au lieu d’en parler de front.

Ce manque de communication verbale engendre une tension et une sensation constante de danger malgré le déni.

A terme, il s’agit alors de bombes émotionnelles qui peuvent exploser à tout moment.

 

Ce que vous ressentez quand vous faites partie d’une famille toxique

Certains signaux d’alarme viennent s’allumer en vous pour vous avertir que vous êtes bien dans une famille toxique.

Si vous ressentez constamment un sentiment de solitude en parlant avec vos proches et que cela augmente avec le temps, il s’agit déjà d’un signe précurseur.

A cette sensation s’ajoute un sentiment de frustration. Vous avez l’impression que vos proches ne prennent pas vos problèmes au sérieux et qu’ils minimisent chaque cas que vous abordez.

A long terme, vous ressentez alors une privation émotionnelle.

Cette sensation de vide empire même quand vous êtes témoins de la relation saine que vos amis ont avec leur parent.

Vous ressentez alors un profond désir de couper les liens avec votre propre famille qui ne fait que vous manipuler et qui vous fait sentir mal.

En effet, peu importe les actions que vous ferez, la famille toxique ne l’appréciera jamais.

Le pire ? Vos proches mettront constamment toutes les fautes du monde sur votre dos.

A long terme, cela peut miner votre confiance en soi et même vous rendre incapable de prendre des décisions saines.

Comment reconnaître une famille toxique ?

Il existe différents signes qui doivent vous alarmer et vous faire prendre conscience que vous avez une famille toxique. D’une manière générale, les comportements dysfonctionnels viennent des parents. Mais il peut  s’agir également d’un frère ou d’une sœur.

Voici alors quelques indices que vous ne devez surtout pas ignorer :

  • Vos parents (ou frères ou sœurs) dictent systématiquement votre conduite, directement ou indirectement. Et vous vous sentez coupables lorsque vous ne suivez pas leurs « conseils » ;

  • Vous avez peur de dévoiler votre personnalité devant votre famille, par crainte d’un rejet ;

  • Vous n’êtes pas heureux en famille : vous êtes envahi par la tristesse dès que vous pensez à vos proches. Vous pleurez souvent et êtes sujets aux angoisses et à la panique. Vous redoutez constamment de ne pas bien faire par rapport à leurs attentes ;

  • Vos proches vous complimentent souvent, mais il y a toujours un « MAIS » qui suit. Le moindre éloge est toujours suivi d’un reproche beaucoup plus lourd ;

  • Les critiques sont monnaie courante dans votre famille. Pire encore, vous faites fréquemment l’objet de moqueries. Tout ce que vous faites n’est jamais assez bien. C’est comme si vous ne pourrez jamais être à la hauteur de quoi que ce soit.

  • Vous vous sentez obligé de passer des moments avec votre famille. Vous ne prenez aucun plaisir en dehors du cercle familial. Vous vous sentez coupable de ne pas vous trouver avec eux ;

  • Vous n’avez pas beaucoup confiance en vous-même. Vous ressentez un besoin constant de vous affirmer, de vous dépasser et de prouver à votre famille que vous avez du potentiel ;

  • Il vous est difficile voire impossible de prendre une décision. Face à un changement, vous avez pris l’habitude de chercher l’approbation auprès de votre famille ;

  • Vous n’avez pas beaucoup d’amis. Si tel est le cas, ils doivent impérativement plaire à votre famille ;

  • Vos proches vous culpabilisent sans arrêt. C’est toujours votre faute quand quelque chose ne va pas. Ils s’en donnent à cœur joie lorsque vous commettez une erreur, même insignifiante. C’est comme si vous étiez une déception ambulante ;

  • Lorsque vous avez accompli quelque chose de bien, ce n’est pas grâce à vous. C’est grâce à votre famille qui s’accapare votre succès. Vos proches affirment à qui veut l’entendre que c’est grâce à eux que vous avez réussi ;

  • Dans la vie, vous n’avez pas vraiment eu le choix. Pratiquement tout vous a été imposé : vos études, votre mode de vie, vos passions. Vos parents vous ont « légué » leurs goûts, leurs envies et leurs choix. Vous concrétisez leurs rêves. Ils s’immiscent constamment dans votre vie ;

  • Les membres de votre famille ne se sont jamais excusés, même lorsqu’il est l’évidence même qu’ils se sont trompés et qu’ils vous ont blessé. Au contraire, ils parviennent encore à vous faire porter le chapeau.

  • Le bonheur de votre famille passe avant le vôtre.

 

Les bons gestes pour se débarrasser d’une famille toxique

Il a toujours été ressassé qu’il fallait supporter les membres de sa famille car ils sont les liens les plus forts que nous avons.

Cependant, si vous avez vécu des relations abusives durant plusieurs années, il serait mieux de couper les liens.

En effet, votre santé mentale et physique en dépend.

Afin de couper progressivement les liens avec une famille toxique, il est d’abord nécessaire de vous aimer et de s’occuper de vous.

En effet, personne d’autre ne le fera mis à part vous-même.

Concentrez-vous sur votre personne même si certains viendront à dire que vous êtes égoïste.

Cette attitude est tout simplement humaine et depuis le temps que vous étiez privés émotionnellement, vous en avez bien droit !

Ensuite, il vous faudra vous pardonner.

Dans une famille toxique, la culpabilité est un sentiment constant et qu’on ne cesse de véhiculer par une agression passive.

Si vous réussissez à reconnaître le fait que vous ne pouvez pas tout gérer et surtout que vous n’êtes pas censé incarner la perfection, vous réussissez déjà une grande étape.

Si les membres de votre famille abusive ne cessent de vous incriminer, vous avez le droit de prendre de la distance pour vous créer un espace plus serein.

Une fois que vous réussirez à délimiter les frontières entre vous et votre famille toxique, le travail à plus long terme pour le bonheur engagera votre propre personne.

 

Comment se reconstruire malgré une famille toxique ?

La première étape qui vous permettra de vous reconstruire malgré une famille toxique et de reconnaître votre situation.

Vous devez impérativement vous rendre compte que vous vivez une relation destructive avec votre cercle familial. Sans cette prise de conscience, vous ne pourrez pas aller de l’avant.

Voici alors quelques étapes à suivre pour vous reconstruire malgré un environnement familial dysfonctionnel :

  • Pardonner

Une fois que vous vous êtes rendu compte que votre famille est toxique, vous devez trouver la force de leur pardonner.

Vous ne le faites pas pour eux, mais bien pour vous-même, pour vous libérer.

Ces personnes ne vont pas se transformer au jour au lendemain. Par contre, vous avez la possibilité voire le devoir de changer votre vie.

Le pardon vous enlève un gros poids et vous permet d’avancer de votre côté.

Ensuite, il vous faudra également apprendre à ne pas prendre pour personnel, le comportement destructeur de vos proches nocifs.

En effet, il est bon de savoir que la plupart des personnes négatives et toxiques agissent comme cela avec tout leur cercle social.

En réalité, leurs attaques sont totalement basées sur leur propre auto-réflexion.

Dans ce sens, il est totalement inutile de haïr votre famille toxique.

Certes, ils ont créé beaucoup de mal dans votre vie. Cependant, si vous haïssez à votre tour, vous ne ferez que perpétuer le cercle vicieux qu’ils ont créé.

Enfin, gardez à l’esprit que si vous avez pu changer, il se peut que d’autres proches le fassent également. Dans ce cas, vous pouvez être en mesure de réparer des relations familiales toxiques avec le temps.

Certes, cela pourrait prendre des années, mais si chacun s’en donne vraiment la peine, il est possible de quitter ce genre de vie.

  • Dire ce que vous ressentez

Dans une famille toxique, vous avez tendance à subir et à ne pas vous exprimer. Il ne suffit pas de montrer que vous désapprouvez ce qui se passe.

Vous devez impérativement dire ce que vous pensez face à telle ou telle situation. Il ne s’agit surtout pas de vous justifier, dans la mesure où vous n’êtes pas du tout responsable.

Il est important que vous exprimiez votre ressenti. Ensuite, vous allez apprendre à dire fermement non.

  • Vous détacher, physiquement et émotionnellement

Une fois que vous avez eu l’occasion d’exprimer votre ressenti et de dire non lorsque quelque chose ne vous convient pas ou lorsque vous ne pouvez tout simplement pas répondre à une attente, vous allez franchir une nouvelle étape très importante.

Vous allez prendre vos distances. Il ne s’agit aucunement de couper les ponts avec votre famille, mais plutôt de prendre votre envol.

Il est essentiel que vous vous éloigniez pendant quelque temps, le temps de vous reconstruire et de rebondir : prendre un nouveau départ.

Si cela est possible, il est recommandé de changer d’habitation. Vous devez rester loin des personnalités toxiques qui vous ont étouffé pendant des années.

  • Être bien entouré

Afin de ne plus retomber dans ce cercle vicieux qu’a créé votre famille toxique, vous pouvez d’abord chercher la compagnie de personnes saines.

Développez votre cercle affectivo-social autour de ces gens.

Mais comment les reconnaître ? Les proches les plus sains d’esprit n’ont aucune raison de réaliser sur vous une agression passive par le biais de remarques négatives ou autres piques.

Ils s’expriment librement et ne jugent pas vos moindres faits et gestes.

Pour vous reconstruire malgré une famille toxique, il ne faut surtout pas hésiter à vous faire épauler.

Passez des moments avec les personnes chères à vos cœurs. Vos amis seront d’un soutien précieux.

  • Faites vous accompagner par un professionnel

Il se peut que vous ayez été tellement minés par votre famille toxique qu’il vous faudra l’assistance d’un professionnel de l’accompagnement.

L’objectif est alors de se reconstruire durablement.

Dans ce cas précis, le mieux est de toujours faire des efforts pour communiquer. Au fur et à mesure de vos séances, vous pourrez alors définir quels sont vos blocages et être à même de les régler.

Mais vous pouvez également vous tourner vers des spécialistes.

Un suivi psychologique peut s’avérer nécessaire pour guérir de votre passé et exorciser vos blessures, conscientes ou inconscientes.

Il est aussi possible d’intégrer différentes techniques comme la méditation, le yoga ou encore l’auto-hypnose dans votre vie de tous les jours.

Ce sont des méthodes qui vous aident à vous relaxer et à vous sentir bien au quotidien. Elles vous permettent de tenir le coup lorsque vous vous sentez seul et vous évitent de céder à la panique ou à l’angoisse.

Et surtout, ces pratiques vous apprennent à mieux contrôler vos émotions et à acquérir la maîtrise de soi.

Partagez

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *